loader image

Formation en entrepreneuriat

07 août 2018

Dans la majorité des pays africains, les sources de revenus traditionnelles se voient de plus en plus diversifiées. L’entrepreneuriat est de ce fait considéré comme une clé de la croissance économique et a produit des rendements considérables pour les entrepreneurs. Selon les experts, il recèle un énorme potentiel inexploité pouvant mener le continent africain à sa prochaine phase de développement. Il est considéré comme l’un des outils les plus durables de création d’emplois en Afrique.

Le taux de chômage sur le continent est également inquiétant. Une étude réalisée en 2013 par la Brookings Institution, un groupe de réflexion basé à Washington, a constaté que la jeunesse africaine (15-24 ans) représente environ 37 % de la population active. Cette même tranche d’âge, cependant, représente environ 60 % des sans emploi en Afrique. L’entrepreneuriat est encore peu développé chez les jeunes en Afrique et particulièrement au Bénin et les créateurs d’entreprise se heurtent à des difficultés considérables.

Ainsi, pour permettre à la jeunesse Béninoise d’atteindre l’essor économique nécessaire au développement durable de leur pays, l’ONG Foi Espoir & Amour (FEA) a pris l’initiative d’organiser sa première session de formation en entreprenariat.
Au total, 50 jeunes ont pris part à la première session de formation en entrepreneuriat organisée le 07 août 2018 au centre de loisir de Dèkoungbé dans l’arrondissement de Godomey.
Ils ont ainsi reçu toutes les connaissance théoriques et pratiques nécessaire au défi entrepreneurial et s’engagent à mettre leurs savoirs et compétences au service de l’évolution économique et du développement industriel de leur localité. Ils espèrent des mesures d’accompagnement de l’ONG FEA pour la mise en œuvre de leur projet.

Partagez:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Retour haut de page